Question:
Comment réparer les planchers gonflables?
Rom
2010-07-24 04:01:17 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Nos sols sont un peu rebondissants, surtout dans les grandes pièces à longues poutrelles. Je pense que la cause principale est qu'ils ont utilisé des poutrelles 2x8 sur des portées de 15-20 '.

Nous allons remplacer / installer du bois franc dans plusieurs domaines. Étant donné que nous aurons accès au sous-plancher, que peut-on faire pour rendre les planchers moins rebondissants?

Remarque: cela semble différent de la situation décrite dans Que sont ces points spongieux / faibles sur mon plancher de bois franc?, car le sol bouge dans son ensemble et pas seulement à certains endroits et il n'y a pas de creux à cet endroit.

Avez-vous accès aux solives sous le plancher?
@joe: Non, malheureusement, il y a des pièces (c'est-à-dire un plafond fini) en dessous.
Cinq réponses:
#1
+8
ManiacZX
2010-07-24 13:20:13 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Cela vaut peut-être la peine de vérifier le sous-plancher si vous pouvez y accéder au cas où ce serait ce qui ne supporterait pas le poids au lieu des solives.

Sinon, je sais que dans votre commentaire vous avez déclaré que vous n'avez pas les solives exposées, malheureusement, je ne connais pas de moyen de résoudre le problème sans les exposer, car tout ce que vous avez essayé de faire au niveau du sol serait simplement d'ajouter du poids.

Si vous ne pensez pas que vos solives sont à la hauteur, vous pouvez les renforcer en les stratifiant.

Vous obtiendrez des planches supplémentaires de taille appropriée pour s'adapter parfaitement à côté des solives, puis utilisez un adhésif et vis les planches aux solives.

Assurez-vous de placer le bois supplémentaire sur vos murs porteurs, sinon vous ne faites qu'ajouter du poids à la situation.

Rappelez-vous cependant, même si vous allez en faire un projet de bricolage, les travaux de structure sont un gros problème et vous devriez au moins consulter un entrepreneur / architecte et vous assurer d'obtenir les permis et les inspections appropriés.

Yo Vous pouvez économiser de l'argent sur la main-d'œuvre, mais ne lésinez pas sur la planification.

Les stratifier est le meilleur moyen si vous ne voulez vraiment pas déchirer le plafond pour les atteindre. Ensuite, vous devriez placer quelques feuilles de 4 x 8 sur le sol et voir si elle est toujours rebondissante. Si c'est la prochaine chose à essayer est d'ajouter quelques 2x8 entre les solives de plancher.
#2
+6
Joe
2010-07-25 08:26:21 UTC
view on stackexchange narkive permalink

ManiacZX a mentionné le laminage des solives ci-dessous, et à mon avis, si vous aviez accès aux solives, vous feriez mieux d'installer des contreventements entre elles (cribbing, pontage, comme vous voulez appeler it) ... mais cela suppose que vous ayez réellement accès aux solives.

comme vous allez avoir accès au sous-plancher, vous pourrez peut-être raidir le plancher dans son ensemble - mettez de l'adhésif, posez plus de contreplaqué / aggloméré dessus (le pli est plus cher mais il fléchit moins ... Je ne sais pas comment le MDF se compare au contreplaqué en termes de flexibilité), puis vissez-le fermement au sous-plancher d'origine. (et beaucoup de vis - peut même valoir la peine de louer un pistolet à vis à courroie, car vous en aurez besoin tous les 15 cm (6 po) environ pour vous assurer que le nouveau sous-plancher est bien collé à l'existant, de sorte qu'ils fléchissent comme une seule unité.

Si vous pouvez rendre le plancher plus rigide, il répartira mieux la charge sur plusieurs solives, et par conséquent, ils devraient moins fléchir lorsqu'ils sont chargés.

...

Votre autre option est d'entrer par le haut - enlevez le sous-plancher existant, installez le cribbing, puis posez le sous-plancher vers le bas. Selon la façon dont le sous-plancher est posé, vous pourrez peut-être y couper des fenêtres (placez une scie circulaire pour qu'elle passe à peine à travers la feuille; vous devrez peut-être percer un trou et utiliser d'abord un fil avec une extrémité pliée comme jauge), exposez suffisamment pour réglez le cribbing, refermez-le, puis à la stratification que j'ai mentionnée ci-dessus pour rigidifier le sous-plancher.

...

Il est possible que l'installation du plancher de bois franc puisse aider à s'étendre charger mieux (surtout s'il est posé donc c'est perpendiculaire au sol, et cloué, plutôt qu'un plancher flottant), mais ça serait vraiment nul d'aller au travail de pose du nouveau plancher, puis de devoir le déchirer parce que c'est toujours un problème.

Les contreventements offriraient beaucoup moins de rigidité supplémentaire que le doublement des solives. Pensez-y: vous utilisez le contreventement pour transférer une partie de la charge d'une solive à une autre de manière inefficace (en poussant en diagonale sur le bas de la prochaine solive à 16 po environ). Avec les solives jumelées, vous transférez cette charge beaucoup plus directement sur une toute nouvelle poutrelle.
@Mike: en fait, le transfert de charge provient à la fois de la traction et de la poussée, ce qui est assez efficace (c'est la base des ponts en treillis). L'avantage du contreventement supplémentaire est que vous (1) n'avez pas à trouver comment attacher le support pour les nouvelles solives (comme si vous ne pouvez pas passer sous les solives, vous ne pouvez probablement pas ajouter de nouveaux supports de solives) et (2) peut être installé beaucoup plus facilement car vous n'avez pas à déchirer tout le plancher pour exposer toute la solive et (3) vous n'avez pas à traiter avec des tuyaux et des câbles qui pourraient déjà traverser les solives.
Je suis avec vous sur (2) et (3), en fait (3) est quelque chose auquel je n'avais pas pensé et qui pourrait rendre la soeur complètement hors de question. Mais comparer les caissons à une poutre de pont est des pommes et des oranges - dans une ferme, les éléments diagonaux sont parallèles à la direction de flexion de la poutre et servent à résister au cisaillement interne, ce qui rigidifie la poutre. Avec les caissons, les éléments diagonaux sont perpendiculaires à la poutre que vous raidissez et ne sont là que pour transférer la charge sur la solive suivante.
Oh, et en ce qui concerne (1), vous n'avez pas besoin de soutenir les extrémités des nouvelles solives si elles sont solidement fixées aux solives existantes (par exemple par de la colle et des vis comme suggéré par ManiacZX). Même le jumelage d'un autre 2x8 qui ne couvre que le tiers médian de chaque solive fournira une amélioration significative de la rigidité, puisque la plupart de la flexion se produit au milieu de la travée.
@Mike: Je comprends, vous n'aimez pas ma suggestion. Et oui, en raidissant le centre de la poutre, vous n'aurez pas autant de moments aux extrémités (c'est là que se produirait une rupture); mais vous êtes sur la ferme - c'est un problème tridimensionnel: vous créez une série de fermes qui sont jointes par les solives; les deux sont rigides à leur manière. J'admets que cela fait plus d'une décennie que je n'ai pas eu à calculer la déflexion ou la charge de la poutre dans une ferme, mais tant que vous ne savez pas quelle est la taille du pontage sélectionné, vous ne pouvez pas dire que c'est ou non va être plus fort.
#3
+4
richardtallent
2010-07-26 11:54:11 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Vraiment, 2x8? C'est sous-dimensionné pour une portée de 20 pieds, même si votre maison est assez vieille pour du bois de taille normale. 15 pieds seraient même incertains dans mon livre pour un 2x8 (bien que je ne sois pas un ingénieur en structure).

Comme Mike et ManiacZX, je recommanderais de déchirer le sous-plancher et de stratifier les solives existantes sur l'ensemble portée, à la fois pour mieux supporter la charge et pour aider à diminuer la cession du revêtement de sol. Les planchers modernes sont beaucoup moins tolérants que, disons, les vieux planchers de bois franc.

Si vous avez un grand espacement entre les solives et que le jumelage ne vous permet toujours pas de descendre à 16 "OC ou moins, ajoutez des contreventements comme Joe l'a recommandé. De plus, utilisez deux couches de nouveau sous-plancher, perpendiculaires l'une à l'autre et fixées avec beaucoup de vis et d'adhésif l'une à l'autre et aux solives. la maison elle-même - cela peut être l'une des sources des problèmes.

#4
+1
Mike Powell
2010-07-26 09:31:54 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Une poutrelle 2x8 sur une portée de 20 pi est extrêmement sous-dimensionnée. Quel est l'espacement centre à centre de vos solives? Si j'étais vous, j'envisagerais sérieusement de remonter le sous-plancher au moins dans le tiers central de vos travées plus longues, et de créer des solives supplémentaires comme décrit par ManiacZX.

#5
-3
Dan
2013-02-27 01:52:19 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Le collage des solives aura peu d'effet sur la réduction de la flexion. Un 2x8 par exemple a un module d'élasticité de 12300000 flb en-2 Deux 2x8 auront le même module d'élasticité.La solution la plus simple et la meilleure est d'utiliser un cerclage métallique et de le faire passer en diagonale cloué sur chaque solive et plié autour du bord et cloué. Cette pratique transférera la flexion vers le bas en une flexion radiale qui dans un système de plancher est beaucoup plus grande.

En supposant E et I constants, Flex est F (x) / EI où F '' '' est la fonction de chargement. (Oui, 4e dérivée) Prendre x comme L / 2 pour la déviation du point médian. Sister la solive ne changera pas du tout E comme vous l'avez dit. Cela changera I - c'est-à-dire qu'il doublera, ou la moitié de la déviation.
Et 40 2x8 auront le même module d'élasticité, tout comme un seul cure-dent du même matériau.


Ce Q&R a été automatiquement traduit de la langue anglaise.Le contenu original est disponible sur stackexchange, que nous remercions pour la licence cc by-sa 2.0 sous laquelle il est distribué.
Loading...